top of page
  • romane6400

Le Déficit Foncier

Déduire ses charges de travaux de ses revenus fonciers.


Le régime du Déficit Foncier permet à l'investisseur locatif de déduire le montant des travaux payés de son revenu foncier. L'investisseur peut ainsi : d'une part diminuer fortement son impôt sur les revenus fonciers, ainsi que les cotisations sociales attachées. D'autres part, créer un déficit foncier, déductible de son revenu global.

Les travaux sont déductibles des revenus fonciers de l'année de leur paiement, et ce sans limitation dans la durée. Si le résultat après ces déductions est déficitaire, ce déficit est déductible du revenu global dans la limite de 10 700 euros. Le report des déficits fonciers non utilises au-delà des 10 700 exos est possible pendant 10 ans maximum. Ce report, ainsi que les intérêts d'emprunt, n'est imputable que sur les seuls revenus fonciers.


les immeubles soumis à ce régimes fiscal ne sont pas concernés pat le plafonnement global des avantages fiscaux. En tout état de cause, le bien doit être loué non meublé pour une durée minimale de 3 ans après utilisation des déficits.



 

Loi Pinel et Déficit Foncier?


Parmi les dispositifs immobiliers les plus connus il y a la loi Pinel. Ce dispositif est plutôt associé aux résidences neuves (sur plan). Mais il s'applique également aux immeubles anciens: c'est ce que l'on appel le pinel ancien qui parfois peut être "optimisé au déficit foncier".


La loi Pinel peut en effet être combinée au mécanisme du déficit foncier dans certains cas, afin de maximiser vos avantages fiscaux. Réduire vos impôts de façon optimale tout en construisant un patrimoine immobilier de qualité, c'est possible grâce au Pinel optimisé au déficit foncier.


Si vous souhaitez investir avec ces dispositifs, n'hésitez pas à faire appel à nous, notre spécialiste vous recevra pour répondre à l'ensemble de vos questions.





29 vues0 commentaire
bottom of page